Le député des Alpes-Maritimes et président du groupe d’études «économie du sport» de l’Assemblée nationale, Cédric Roussel, a fait adopter un article pour mieux lutter contre le streaming illégal.

Le député Cédric Roussel, rapporteur du titre III de la proposition de loi visant à démocratiser le sport, a fait adopter, ce mercredi 10 mars, en commission des affaires culturelles, l’article 10 permettant de lutter contre le streaming illégal. Ce dispositif permet aux ligues de sport professionnel, telle que la Ligue de Football Professionnel (LFP), de saisir le juge afin d’obtenir une ordonnance judiciaire «dynamique» pour lutter efficacement contre le streaming illégal. Les fournisseurs d’accès internet et tous les acteurs de la chaîne devront en conséquence bloquer ou «déréférencer» tous les sites retransmettant illégalement des compétitions sportives.

Selon le député Cédric Roussel, président du groupe d’études «économie du sport» de l’Assemblée nationale : «après l’affaire Mediapro qui a conduit à une baisse de près de 500M€ des droits TV, ce dispositif va permettre de conforter la valeur du championnat de Ligue 1 pour les diffuseurs actuels et futurs».