Ce dispositif s’inscrit dans le cadre du plan «1 jeune 1 solution». Il s’adresse aux jeunes éloignés du marché de l’emploi, âgés de moins de 26 ans, et aux jeunes reconnus travailleurs handicapés, jusqu’à 30 ans inclus.

Déployé fin juillet, le plan de soutien à l’emploi des jeunes a pour ambition de donner un coup de boost au marché de l’emploi, notamment auprès des jeunes particulièrement impactés par la crise sanitaire, après le gel des embauches de printemps. Parmi les différentes mesures qu’il contient, le Contrat Initiative Emploi (CIE), qui s’inscrit dans le cadre du plan «1 jeune 1 solution», est un dispositif d’insertion professionnelle prenant la forme d’un contrat de travail comportant des actions d’accompagnement professionnel. Concrètement, il s’agit d’un CDI ou CDD, d’une durée minimale de 6 mois renouvelable dans la limite de 24 mois, pour un minimum hebdomadaire de 20h. L’employé possède le statut de salarié, dans les mêmes conditions de travail (droits et obligations) que les autres salariés de la structure. Contrairement à ses homologues, un employé embauché sous CIE bénéficie d’un suivi personnalisé par un conseiller (Pôle emploi, Mission locale ou Cap emploi) et d’un accompagnement par un tuteur nommé au sein de l’entreprise. Dans le même temps, il est possible pour l’employé de faire valider officiellement ses compétences grâce à la prestation compétences PEC (comprenant la validation des acquis de l’expérience et la certification CléA, ou encore la reconnaissance des savoir-faire professionnels). 

Pour en bénéficier, il faut avoir moins de 26 ans, être sans emploi et rencontrer des difficultés d’accès à l’emploi. Les personnes déclarées «travailleur handicapé» peuvent bénéficier de ce dispositif jusqu’à l’âge de 30 ans inclus. Le dispositif CIE est ouvert pour l’année 2020 et 2021. Le plan «1 jeune 1 solution» prévoit 10.000 CIE en 2020 et 50.000 en 2021.