Ce vendredi 26 févier dernier, l’IMREDD inaugurait un tout nouveau plateau technologique d’imprimantes 3D, dont une spécialisée dans la bio impression.

Cette nouvelle plateforme technologique, située en plein cœur de l’Institut Méditerranéen du Risque, de l’Environnement et du Développement Durable (IMREDD), accueille 12 imprimantes 3D, dont une spécialisée dans la bio-impression et financée par le Conseil départemental, dans le cadre de son appel à projets Santé lancé en 2019. Elle est ouverte aux acteurs de la formation et de la recherche d’Université Côte d’Azur et aux entreprises partenaires.

Ce financement s’inscrit dans le cadre d’un projet d’expérimentation de bio-impression tridimensionnelle de prothèses biologiques en cancérologie sénologique de l’IMREDD, mené en partenariat avec le CHU de Nice et l’Institut de Biologie de Valrose, avec pour objectif, à terme, le remplacement des actuelles prothèses en silicone.