Cette enveloppe sera répartie pour des projets en faveur du développement économique de la région.

Nouvelle salve d’aides financières pour venir en aide aux zones les plus touchées par le passage de la tempête Alex le 2 octobre dernier. Le comité régional de programmation de la Région Sud a annoncé aujourd’hui 12 octobre le déblocage de 21M€ du fonds européen de développement régional (FEDER), «en soutien direct aux entreprises du territoire». Une demande qui avait été formulée dès les premiers jours par le président de la Région, Renaud Muselier, et le président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Christian Estrosi. Ainsi, 18M€ seront alloués aux projets «les plus emblématiques», répartis de la façon suivante : 10M€ portés par Bpifrance pour «répondre aux effets économiques» de la pandémie, 5M€ pour le projet ODAS porté par ArcelorMittal qui consiste en la création d’un système de filtration permettant de réduire de 40% les émissions de poussière,  2,5M€ au bénéficie de l’institut de lutte contre le cancer Paoli Calmettes, 200.000€ au profit de la Communauté de commune Haute-Provence Pays de Banon pour la mise en œuvre d’un dispositif de contrôle de remplissage de colonnes de déchets et  62.000€ pour le Syndicat de l’Eau du Var-Est.

Concernant les quelques 3M€ restants, ceux-ci seront dédiés à des projets divers, parmi lesquels 1M€ pour l’Inserm des Alpes-Maritimes. «Notre région est la porte d’entrée de l’Europe sur le territoire. Elle démontre tous les jours pourquoi elle est l’une des régions les plus efficaces de France dans la gestion des fonds européens», a commenté, non sans une pointe de fierté le président de la Région, Renaud Muselier.